PICT3251

eh bien oui c'était pour nos PREMIERS SUSHI !!! quelle fierté de les présenter sur table une fois la préparation terminée.....

NIGIRI-ZUSHI  AU THON ET SAUMON      

ingrédients:
pour le riz:
400g de riz japonais ou riz rond italien,
600ml d'eau,
100ml de vinaigre de riz ou vinaigre de cidre dilué dans un peu d'eau( ce que j'ai fait),
40g desucre,
0.5càc de sel;
pour les sushi:
150g de thon très frais,
150g de saumon très frais,
de la wasabi (la moutarde japonaise trouvée en épicerie asiatique),
de la sauce soja japonaise (elle est douce, épicée et sucrée à la fois),
1 bol d'eau froide additionnée d'1càs de vinaigre de riz;

d'abord il faut  PREPARER LE  RIZ : c'est tout un cérémonial aussi important que la confection elle-même car la civilisation japonaise est très soucieuse des traditions et respecte chaque chose qu'elle fait dans l'instant pour ce qu'elle est et sans penser à autre chose...la confection des sushi est tout un art ( comme celui de la cérémonie du thé) et il faut être disponible dans ses mains , son corps tout entier mais aussi son esprit pour pouvoir accomplir avec bonheur et réussite cette tâche....êtes-vous concentrés, calmes et détendus ?.....prêts à consacrer quelques heures aux sushi ?? pour mieux les déguster et les apprécier ensuite ?...alors partons en voyage....

pour me guider puis vous guider, je m'inspire du livre super bien expliqué sushis&companie  éd Marabout : mettre le riz dans un saladier rempli d'eau et le rincer plusieurs fois en jetant l'eau à chaque fois jusqu'à ce qu'elle soit claire (3 à 4 fois); laisser le riz s'égoutter quelques instants; mettre le riz égoutté et l'eau dans une casserole, couvrir et  faire bouillir ;  laisser mijoter à feu doux bien couvert 12mn environ jusqu'à ce que toute l'eau soit absorbée; laisser le riz reposer encore 10mn, feu éteint à couvert ;

PICT3252

préparer l'assaisonnement en mélangeant vinaigre, sucre et sel dans un bol; réserver;

étaler le riz dans un moule à fond plat non métallique et de préférence en bois; avec une saptule plate en bois , trancher à angle droit le riz afin d'empêcher les grains de s'agglutiner tout en versant l'assaisonnement et sans que le plat ne bouge ( normalement il faut 3 mains mais nous sommes débrouillés avec.... 4 ...car 2 c'était vraiment trop juste pour maitriser la première fois !!!) ;ATTENTION !!  il ne faut pas que le riz colle ou se réduise en bouillie donc il est possible de ne pas utiliser tout l'assaisonnment.... avec la 4è main vous pouvez éventer le riz si vous le trouvez encore trop chaud mais pas trop ATTENTION !! il ne doit pas être froid car sinon il sera dur et difficile à manipuler...; voilà il est prêt à être utilisé à garder couvert sous un torchon humide et tiède pour l'empêcher de refroidir plus ..;

PICT3255

LES SUSHIS:

d'abord il faut s'occuper du poisson à détailler en lamelles et là c'est l'oeuvre de mon chéri car il maitrise...( quelque part c'est un peu son ancien métier...)mais il ne faut pas les faire trop fines car sinon elles ne recouvrent pas le riz complètement et c'est moins joli ....(mais tout aussi bon je vous rassure)

PICT3253

puis il y a les sushis : sur le livre il y a des photos mais je vais essayer d'être claire et précise..tremper les doigts dans le bol d'eau vinaigrée etsecouer l'excédent de liquide:prendre une càs de riz dans une main et le presser légèrement avec les doigts afin d'obtenir un boudin arrondi , presser aussi avec le pouce au bout pour fermer le boudin et le rendre compact (ne pas faire trop gros car le sushi devra être avalé en une seule fois dans la bouche sans le toucher avec les doigts); en fait c'est celà qui prend le plus de temps au début car il faut trouver le coup de main pour les former compacts et jolis; entre chaque passage et modelage n'hésitez pa à tremper les doigts dans l'eau vinaigrée car çà aide vraiment les doigts à ne pas coller....;

prendre une lamelle de poisson (thon ou saumon) d'une main, y étaler un soupçon de wasabi et la faire adhérer sur le boudin de riz situé dans le creux de l'autre main ; rouvrir  légèrement la main et façonner alors le poisson pour qu'il épouse au mieux la forme du riz jusqu'à presque l'envelopper sur les côtés...là encore  "c'est en forgeant qu'on devient forgeron"  et l'expérience vaut toutes les explications, c'est plutôt simple une fois qu'on a le coup de main ( et de doigt...!!!) mais çà prend un certain temps...

il ne reste plus qu'à les mettre au frais en attendant impatiemment l'heure du repas...accompagnés d'une sauce soja .....PICT3256PICT3257PICT3258

HUMMMM ....VOUS M' EN DIREZ DES NOUVELLES......ET BON APPETIT ......

n'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter.....!!!!!